NOTE D'INFORMATION TERMITES

Publié le par Expertise Immobiliere , plomb, amiante ... Asse ex

Note d’Information Termites

 

Les termites figurent parmi les principaux destructeurs du bois. Ils le consomment sous toutes les formes que présente cette matière naturelle mais dans la nature c’est au bois mort ou à celui d’arbres dépérissant que va leur préférence. En outre, dans certaines conditions, ils vivent parfaitement dans le bois sec. Ainsi les termites peuvent-ils s’installer dans diverses constructions contenant du bois et dans tout mobilier où ce matériau est mis en œuvre.

 

En France, six espèces de termites ont été décrites. Parmi elles, on compte cinq espèces de termites souterrains et une espèce de termites dite de « bois sec ».

 

Les Termites souterrains : Réticulitermes

Ils vivent dans le sol et remontent dans le bois dont ils se nourrissent. Les colonies sont importantes et appartiennent à la famille des Rhinotermiditès. Cinq espèces vivent sur le territoire français et s’attaquent au bois mis en œuvre dans les bâtiments :

Ø Réticulitermes santonensis, le termite de Saintonge, vit entre le nord de la Gironde et la Vendée, il sévit également dans les départements les plus nordiques (Vallée de la Loire, Bretagne, Normandie, région parisienne, Centre), il remonte la Garonne et le Tarn (Albi) et suit la côte jusqu’au Pays Basque. Cette espèce peut se distinguer des suivantes par quelques détails morphologiques accessibles à la loupe.

Ø Réticulitermes grassei, le termite des Landes, vit dans les forêts du bassin aquitain.

Ø Réticulitermes banyulensis, le termite de Banyuls, vit dans le Roussillon

Ø Réticulitermes lucifugus, le termite lucifuge, vit dans les forêts côtières provençales, à partir de La Ciotat jusqu’à la frontière italienne, avec une espèce en Corse, Réticulitermes lucifugus corsicus

Ø Réticulitermes nov. Sp, une nouvelle espèce de termite, non décrite actuellement, a été découverte en zones urbaines dans le sud-est de la France.

 

Toutes ces espèces sont susceptibles de s’attaquer aux bâtiments et sont largement sorties de leurs aires de répartition naturelle, probablement par le fait des activités humaines. Elles ont tendance à entrer en contact les unes avec les autres dans les zones urbaines.

 

Les termites de « bois sec » : Kalotermes

 

Ils nichent directement dans le bois qu’ils consomment. Les colonies sont peu populeuses. Une espèce vit en France et appartient au genre Kalotermes (famille des Kalotermiditès).

Son activité a de faibles conséquences économiques. Kalotermes flavicollis, le termite à cou jaune, vit dans les départements méditerranéens. Sa présence dans les bâtiments est anecdotique.

 

La connaissance parfaite de la famille des termites, ou des autres agents de dégradation biologique des bois (insectes ou champignons), trouvée dans son bien, est indispensable pour effectuer un traitement efficace. Le traitement des bois d’un bien dégradé doit être effectué par un professionnel, qui ne peut en aucun cas avoir un lien avec l’expert qui a pratiqué le diagnostic.

 


Publié dans TERMITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article